28/11/2007

mowe

Alors oui, une longue absence et pas vraiment un retour parce que jamais vraiment absent. Paradoxe ?

J'ai quitté la Compagnie, enfin,  un peu comme on quitte la C.I.A. paraît-il : on y rentre un jour et jamais l'on n'en sort tout à fait.

Un grand saut dans l'inconnu, un autre domaine, d'autres lieux, d'autres visages parce que la Compagnie n'est reste pas moins une grande famille et bien que j'ai changé trois fois d'affectation en trois ans, les murs, les procédures, l'accastillage restaient identiques

Pour l'instant, que du positif et une question : pourquoi avoir attendu si longtemps ?  J'ai quatre ans pour me décider, le parachute solidement arrimé aux omoplates..

Etat d'esprit ? Neuf. Rempli de stratégie et sous monitoring constant, mais suis seul au commande et à la moindre voie d'eau : j'écoppe ! Et rien que ça, c'est une jolie victoire.

20:53 Écrit par marco dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.