17/01/2007

fiat lux

Comment dire, oui, les visites s'espacent mais à lire d'autres blogs, le soufflé retombe, l'âge d'or est derrière nous, nous en parlerons en disant qu'on y était, qu'il a duré autant qu'un éclair mais dans nos rétines demeure le flash et un sacré mal de tête.

Je voudrais mais la Compagnie m'occupe enfin. Peut-être pas autant que je l'aurais voulu, ni peut-être même pas comme je le souhaiterais mais je mange à ma faim tous les soirs, ne pas se plaindre.

Certains projets en suspens, d'autres se sont cassés le nez sur la réalité, j'ai tenu bon, avec Son aide et celle des petites pilulles blanches.

Donc voilà, ne jamais désespérer de rien, suivre le mouvement, mais pas trop.

Et ne pas se perdre en chemin.

14:30 Écrit par marco dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |