17/07/2006

elle

Les jours passent, je cherche encore le printemps, je lui avais promis de l’appeler pour son anniversaire et je ne l’ai pas fait parce que je me suis égrainé encore un peu trop vite, elle me l’a fait remarquer, la vérité, c’est qu’elle a changé, pas comme nous changeons tous, mais chez elle, l’agressivité danse dans sa tête, la rancœur rode sur sa peau, et je crois qu’elle ne sera jamais heureuse.

07:53 Écrit par marco dans eux | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

essayer de ne pas alimenter sa rancoeur , cela pourrait être un bon début, non?

Écrit par : joseph | 18/07/2006

Les commentaires sont fermés.