02/03/2006

en berne

Bon.

Je vais demander une machette, saborder le navire et hisser le pavillon de quarantaine.

Font tous chier, je les maudis, les emmerde bien profond et leur souhaite le pire.

Période de deuil pour une durée indéterminée, les certificats de complaisance vont voler. Puisqu'il n'y a que ça qui marche...

16:10 Écrit par marco | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

*** Non ....pas ça !

Écrit par : E. | 03/03/2006

Les commentaires sont fermés.