16/02/2006

sevrage

J'avais oublié la sensation de vertige. Comme quand on tourne sur soi-même jusqu'à en perdre l'équilibre.

 

Puis la douleur qui s'insinue comme une mauvaise grippe.

 

C'est étrange. Parce qu'aucune faiblesse ne vient gêner l'esprit. Et puis c'est pour la bonne cause, sur la bonne voie.

 

Positif donc.

 

Mais tourne tourne tourne...

14:54 Écrit par marco | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.