21/01/2006

struggle for pleasure

C'est samedi, alors, j'ai dormi, beaucoup dans le canapé rouge du salon, avec le ventilateur de l'ordinateur qui soufflait non loin, le chat étalé sur l'autre divan, et le ciel qui était gris dehors.

 

C'est samedi, il est un peu tard, alors je lis les blogs. Ici ou , ailleurs et plus loin, ça se bagarre. Débats (?) d'idées, crises de nerfs et cacas nerveux.

 

Je veux répondre. Mais je me rends compte que tout débat est impossible, qu'aucun point de vue ne peut être émis. L'ambiance est détestable, on se dénie le droit de penser autrement, la pensée politique de l'autre est forcément une infamie qu'il convient d'insulter proprement.

 

Alors, j'ai effacé mon message, je n'ai rien posté, je regarderai de loin la politesse mourir. 

 

Nouvelle résolution : ne plus commenter de sujet polémique. Ca ne fait pas avancer le monde. Ca ne paye pas la facture. Puis le thé refroidit sur la table.

 

Et le thé tiède, c'est imbuvable.

19:14 Écrit par marco | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Moi, moi et moi Je suis tout à fait d'accord avec toi !!!
Sauf pour le thé, moi je l'aime aussi tiède ...

Écrit par : Lou | 21/01/2006

politesse je la laisserai pas mourir et si cela gène que je dise bonjour , il existe des boules "qui est ce ?"

Écrit par : joseph | 23/01/2006

... C'est certain que ce n'est pas en débatant sur un blog qu'on va faire avancer et évoluer les choses ... si en plus pendant ce temps le thé refroidit c'est vraiment du temps perdu ! :-))

Bonne après midi, bises

Écrit par : Fred | 24/01/2006

Les commentaires sont fermés.