06/01/2006

ariel et la galette

Je n'ai pas voulu regarder les deux journaux parlés hier soir, les digressions sur un homme qui n'est pas encore mort, traité comme s'il l'était déjà, ça m'a rappelé le Pape, Yasser Arafat  ou le prince de Monaco. Ariel lessivé (hahaha...).
 
Le fil sera coupé bientôt, faut pas pousser non plus.
 
Moi, je me demande si j'aurai la fève cette année.

09:47 Écrit par marco | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Plusieurs visites ici
En silence
Tout change

Écrit par : Clandestino | 08/01/2006

Les commentaires sont fermés.