18/11/2005

navette

Un navetteur ne doit pas avoir peur du ridicule. Trois heures par jour dans les trains, vous pensez, ça aide à se sentir chez soi, dans son salon. On connait la meilleure façon de placer ses jambes, ses bras, sa tête en fonction du modèle du wagon, de son age, de sa configuration.
 
J'ai mes places préférées, différentes selon le trajet, l'heure, les gens en vis-a-vis. Je sais qui s'assoiera en face de moi - tiens non, nous sommes vendredi, elle est en 4/5, je peux étendre mes jambes. C'est tel contrôleur, je peux ne pas mettre mon abonnement, il me connait.
 
Chez moi, je vous dit.
 
Sauf que...
 
...j'ai du avoir l'air mort hier soir, couché sur la banquette froide, l'écharpe sur les yeux et la bouche maintenue ouverte par la maladie.

14:25 Écrit par marco | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Personne ne s'est approché pour voir comment tu allais? C'est dingue ça!
J'espère que tu vas mieux.

Écrit par : Moonshine | 20/11/2005

... surtout bien garder l'écharpe:-)

Écrit par : cbj | 20/11/2005

... Je suis redevenu un navetteur SNCB depuis peu. C'est sur qu'on a ses petites habitudes et que c'est les mêmes têtes que l'on voit chaque jour ... pas pour me déplaire certaines ;-))

Bonne soirée, bises

Écrit par : Fred | 20/11/2005

... Je suis un navetteur du tram 94 à Bruxelles, toujours les mêmes visages... jamais un seul sourire... :o(

Écrit par : Oli | 21/11/2005

le train train jamais on ne dit le busbus quotidien , pourquoi ?

Écrit par : joseph | 21/11/2005

.... J'ai pris le temps pendant des années, aujourd'hui, imaginer que je puisse devenir un jour un "navetteur" me rend malade... :)))

Écrit par : promethee | 21/11/2005

Flagadantes les navettes...comment faire pour s'organiser chez soi et ne pas entendre : "maman, j'ai plus de jeans propres " ?
Une navetteuse très fatiguée

Écrit par : Flagada | 19/01/2007

Les commentaires sont fermés.